Accueil > Galettes des Rois...
 

GALETTES DES ROIS...

 

Sommaire : Petite histoire de galettes... - Le premier gâteau de l'année - Roi et reines d'un jour... -

La Galette des Rois est le gâteau symbolique de la fête des Rois et donc de l'Epiphanie ou Fête des Rois, commémorant la visite des trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar venus porter des présents à l’enfant Jésus : de la myrrhe, de l’encens et de l’or.

Petite histoire...

Si l'Épiphanie est une fête religieuse, l'origine de la galette des rois est elle totalement païenne. Elle trouve son origine dans la fête romaine des saturnales. La tradition romaine voulait, qu'à l'occasion des saturnales un roi soit élu parmi les jeunes soldats. Ce "roi" pouvait alors commander tout ce qu'il lui plaisait.

* Cette tradition a évolué et a perduré au cours des siècles en trouvant sa place le jour de l'Épiphanie.

* Sous l’Ancien Régime, on appela cela le « gâteau des rois » car on le donnait au même moment que sa redevance (comme les impôts) et il fallait en offrir un à son seigneur.

* La tradition manque de disparaître avec la révolution française, mais sera sauvée par l'attachement des artisans boulangers à ce qui était déjà à l'époque, selon les spécialistes, une poule aux oeufs d'or pour la profession : le gâteau des rois est temporairement baptisé "gâteau de la liberté" ou "gâteau de l'Egalité", dans lequel on trouve une "fève sans-culotte".


L'adoration des Mages peint par Matthias Stom (vers 1600 - 1650)




La fougasse aux fruits confits

Le premier gâteau de l'année

En France, on la fête le deuxième dimanche après Noël. C'est-à-dire, cette année,
le dimanche 08 janvier. Cette fête familiale et amicale est finalement l'occasion de découvrir
et de goûter, si on en a la chance, les gâteaux de rois de toutes les régions françaises.

Ce gâteau revêt différentes formes :

Fèves et couronnes...

Dans cette galette est dissimulée une fève. Celui qui mange la part contenant la fève est déclaré roi. La coutume veut que le plus jeune de la famille se glisse sous la table pour désigner celui qui aura la part. Ainsi, personne ne peut tricher. On pose une couronne sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou le contraire).

Dans certaines familles, on laisse de côté la « part du pauvre » ou celle du Bon Dieu, offerte le plus souvent au visiteur imprévu.

Une légende raconte aussi que la fève serait née avec la fameuse bague de Peau d'âne qu'elle portait au doigt et qui glissa dans la pâte juste avant qu'elle enfourne le gâteau.
En fait, son utilisation remonte certainement au XIIIe siècle. La fève existe sous de nombreuses formes et dans différentes matières, il y en a pour tous les goûts. Du haricot sec à la fève dorée à l’or fin 24 carats, on peut en trouver en plastique blanc ou, la plupart du temps, en porcelaine. La fève est devenue un véritable objet de collection. Les collectionneurs sont appelés les favophiles.

Astuce : pour ne pas tomber sur la fève au moment de la découpe de la Galette des Rois, placez-la en longueur dans le gâteau.