CADEAUX-BONBONS...
                                        CADEAUX-DOUCEUR...


- Des thèmes gourmands - Présentation, Décor

 

Noël…Nouvel An…les Rois…On réunit famille et amis autour d’une table de fête. Coutume sympathique et toujours appréciée : le  petit cadeau  que chacun trouve près de son couvert…
Pour  faire plaisir à coup sûr, voici une idée « gourmandissime », facilement réalisable, à relativement peu de frais : rassembler sous une jolie présentation un assortiment - dégustation de bonbons et friandises très diverses.
Décorative et savoureuse, la formule se prête à de multiples variations séduisantes, de contenu et de contenant.

 





Des thèmes gourmands...

L’univers des bonbons est chez nous extrêmement riche, on peut y choisir des thématiques  multiples qui donneront à ce cadeau- dégustation, sa personnalité originale tout en favorisant le critère le plus important : la variété.
Chaque sachet comportera des bonbons de plusieurs sortes différentes, au moins six et jusqu’à douze et plus, selon la taille des bonbons, du sachet, et du type de présentation choisi.

Couleurs et formes

Du rouge, du rose, du vert, du jaune, du marron… des ronds, des carrés, des ovales, et des « tout biscornus »…des petits et des plus gros…
…On pourra mélanger des dragées roses, blanches, ou bleues, des berlingots rayés rouges, verts ou orangés, deux ou trois pâtes de fruits de couleurs différentes, des chocolats noirs et au lait, petits palets et mini rochers…
À compléter, au choix, avec calissons d’Aix, caramels mous ou durs, pralines roses, bonbons acidulés, ruban d’Angélique confite, ou jolis chardons de chocolat enrobés de couleur…à parsemer de petites pastilles à l’anis (blanches) et à la réglisse (noires).

Le tout-chocolat

Là on peut parler de l’embarras du choix : impossible de faire le tour des saveurs et des formes qui varient à l’infini…chocolats au lait, noirs, blancs…rochers, palets, truffes, griottes, bouchées, gianduja ou pralinées, fourrées au caramel ou au nougat… Certains de ces chocolats sont « tout nus », les autres sont habillés de papiers métallisés brillants, rouges, verts, dorés ou argentés.

Nos recettes : Mendiants - Truffes de Noël - Truffes aux éclats de pistaches - Truffes au piment d'espelette - Truffes chocolat noix de coco -

Les friandises régionales

 




 

 

 





 

VOIR LA CARTE DE FRANCE DES BONBONS

 





Les Pâtes de fruits d’Auvergne étaient déjà
très appréciées à la cour de Louis XI (XVème)


 





Madame de Sévigné (XVIIème) se régalait d’Angélique confite de Niort, une recette connue depuis le Moyen Âge
 





Les Calissons, connus dès le XIIème siècle
en Italie, sont devenus une spécialité
d’Aix-en-Provence depuis le XVIème

 

Une vraie promenade gourmande, Tour de France, ou  simple balade régionale, selon les possibilités ! Au sud, au nord, à l’est, au centre, ou à l’ouest,, chaque région de France a ses spécialités : Calissons d’Aix, Bergamotes de Nancy, Coussins lyonnais, pâtes de fruits d’Auvergne ou de Provence, Berlingots de Carpentras ou de Nantes, Anis de Flavigny, Bétises de Cambrai, Violettes de Toulouse, Sucres d’orge de Vichy, Angélique glacée de Niort, Nougats de Montélimar, Tourons basques sans oublier les bonbons et rouleaux de réglisse d’Uzès… et bien d’autres
Plus ou moins connues, les spécialités sont aussi plus ou moins faciles à trouver hors  des frontières régionales, mais le choix est suffisamment large pour composer dans tous les cas un bel assortiment.
 



Le milieu du XIXème siècle a vu la création des Bergamotes de Nancy, des Bétises de Cambrai, et à Carpentras des Berlingots



Le duc de Choiseul-Praslin, maréchal de France au XVIIème siècle a donné son nom aux Pralines, ces amandes enrobées de sucre caramélisé coloré



Créée à  Verdun au début du XIIIème siècle, la Dragée a revêtu son aspect lisse et raffiné au début du XVIIème. Elle est la vedette de toutes les fêtes et cérémonies


Les fruits déguisés

Habillés, déguisés, les fruits s’associent  la plupart du temps au chocolat ou à la pâte d’amande, parfois à un glaçage au fondant.
Aussi spectaculaires  que délicieux, la plupart d’entre eux peuvent être « faits maison » :
Dattes fourrées
, Fruits déguisées (pâte d’amande rose, blanche ou verte.. ), Amandes enrobées, Orangettes au chocolat, Écorces d’orange ou de citron confites, Cerises glacées, Raisins secs au chocolat.

Le "spécial enfants"

Tous les parents le savent, les enfants sont fous de certains types de bonbons qu’ils n’apprécieront généralement plus une fois adultes. Chaque génération a eu les siens. Alors que choisir pour faire plaisir à coup sûr aux jeunes d’aujourd’hui ? 
Tout d’abord les « gélifiés », de toutes des couleurs, rouges, jaunes, verts, et même bleus. Ils sont généralement de petite taille, en forme de personnages et d’animaux (schtroumphs, nounours, crocodiles..). Il y a aussi les pâtes de guimauve à mâcher, les rubans souples plats de couleur vive, semés de sucre, les longues et minces « ficelles » colorées, ou les « frites » acidulées,…on peut leur consacrer un sachet complet, mais aussi sans difficulté, les mêler à des friandises plus traditionnelles.


 
 


 










 













 

 

 

 

 

Présentation - Décor

Cadeaux séduisants mais aussi éléments de décor d’une table de fête, leur présentation est aussi importante que leur contenu.

Le plus simple

C’est évidemment le sachet-cristal transparent. De toute façon, il est indispensable, mais si l’on doit s’en contenter seul, il faut le rendre moins modeste en jouant sur la fermeture, soit avec un gros nœud de ruban assez large, doré, argenté, ou rouge brillant selon les couleurs dominantes de la table, soit avec un très gros « chou » mêlant les ficelles-cadeau de différentes couleurs.
On posera le sachet sur l’assiette, sous la serviette, le nœud décoratif dépassant seul, ou alors dans un verre si le service comporte des verres assez hauts.

Une pochette-surprise

Très « fête » et facile à réaliser : Il faut une grande feuille rectangulaire que l’on roule en biais, que l’on fixe avec  un point de colle et que l’on ferme avec une étiquette adhésive.
On choisit la couleur du papier en fonction de l’harmonie de la table, soit unicolore, par exemple argentée sur une table blanche de Nouvel An, soit en alternant régulièrement les couleurs dominantes, par exemple, rouge et vert, ou rouge, vert et doré, pour une table de Noël…

Des verres pleins de ressources

Ils sont une partie du cadeau, Chacun emportera le sien avec son sachet de bonbons.
On peut les choisir tout simples, en verre blanc, et les tapisser de papiers de soie ou crépon de couleur, découpés en formes de feuilles ou de pétales ; ou alors les décorer d’adhésifs dorés ou colorés.
On peut aussi les choisir colorés, rouges, verts, or, argent, en fonction du décor de table, ou si on ne regarde pas à la dépense, opter pour le cristal taillé, coloré ou unicolore.
Sur une table jeune, ou dans un décor moderne, rien n’empêche d’opter pour des gobelets en carton…Certains sont très drôles et charmants, et conviendront parfaitement à un décor de fête.

D'autres possibilités...

Il y a la vannerie, ses petites corbeilles esthétiques, pratiques, et toujours utiles.
Et bien sûr, pour transformer le petit cadeau-dégustation en
« vrai » cadeau, les coupelles en verre, en cristal, en porcelaine, et les « vraies » bonbonnières.