Recherche alphabétique
+

Abricots

Définition :

L'abricot est le fruit d'un arbre de petite taille appelé abricotier, de la famille des Rosacées.
C'est un fruit charnu de forme arrondie, possédant un noyau dur contenant une seule grosse graine, ou amande.

 

Histoire :

Originaire de Chine, l'abricot est connu depuis prés de 5 000 ans.
Il est introduit dans le monde occidental par Alexandre le Grand en empruntant la célèbre Route de la Soie.
Les Romains le découvrent en Arménie et l'appellent « pomme d'Arménie ».
Les Arabes le propagent dans le bassin méditerranéen, principalement dans le sud de l'Espagne et en Italie.
Importé au milieu du XVe siècle, la première mention d'une culture d'abricot en France date de la Renaissance.
Sa popularité vient de La Quintinie, botaniste et jardinier de Louis XIV, qui fait planter des abricotiers dans le potager de Versailles au XVIIe siècle.
La culture de l'abricotier se développe réellement au XVIIIe siècle.
Dans son « Traité des arbres fruitiers » publié en 1782, Henri Louis Duhamel de Monceau, agronome français dénombre déjà treize espèces d'abricots.
Aujourd'hui, il en existe une trentaine sur les étals de nos marchés.

A l'achat :

L'abricot est un fruit fragile qui ne mûrit plus une fois cueilli.
En Juin et Juillet, l'abricot est à maturité, coloré, souple au toucher et parfumé. 
Parfum et souplesse sont les deux critères de fraîcheur pour ce fruit.

Tour de France des variétés :

Présent sur les étals de Juin à fin Août, l'abricot est produit en région Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et PACA.   

Les variétés précoces sont :

  • Early Blush : de bel aspect orange clair, juteux et sucré
  • Lambertin n°1 : fruit oblong, de taille moyenne, jaune orangé teinté de rouge, de bonne qualité gustative
  • Tom Cot : ferme, à la saveur très sucrée et très aromatique, présentant une chair juteuse et fondante
  • Orangered : gros fruit oblong et plat, orange cuivré avec face rouge, à la chair ferme, de bonne tenue, au parfum musqué

Les variétés de saison sont :

  • Jumbocot : gros fruit parfumé, sucré et juteux, à la saveur acidulée
  • Rouge du Roussillon : typique des Pyrénées-Orientales, petit fruit rond, orangé clair tacheté de rouge, à la chair ferme et parfumée, de bonne qualité gustative
  • Kioto : de calibre moyen au goût équilibré, sucré et peu parfumé

Les variétés tardives sont :

  • Orangé de Provence : fruit moyen, oblong, orangé ponctué de rouge, à la chair fine, fondante, parfumée
  • Bergarouge : de couleur orangée à rouge foncé au parfum d'abricot typé
  • Bergeron : gros fruit jaune safran, coloré de rouge à maturité, ferme, parfumée, légèrement acidulée et rafraîchissante.

Conservation :

Bien mûr, l'abricot est à consommer rapidement après l'achat.
Il se conserve 2 jours dans un compotier à l'air ambiant.
Ce fruit n'aime pas le froid, mais il peut se conserver 3 à 4 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Consommation :

Duveteux, parfumé, pulpeux, sucré, juteux... l'abricot est un vrai symbole de la générosité estivale.
L'abricot se mange cru, simplement lavé.
L'abricot s'apprête en sorbets, glaces, crêpes et soufflés, gâteaux, clafoutis, charlottes, tartes, muffins.....
L'amande est sa compagne idéale.
Compote, coulis, confiture et marmelade se prépare avec ce « petit bijou » d'onctuosité et de saveur.
L'abricot entre dans la confection de chutneys et des liqueurs.
L'abricot peut être poché, poêlé au beurre, en papillote au four, en farce salée.
Il est surprenant et délicieux avec une tomme de chèvre !
En version sucrée-salée, ce fruit est apprécié avec canard, viande de porc, viandes et poissons fumés, salades douces comme la mâche ou les épinards...

Idées de recettes :

Blanc manger à l'abricot
Crème glacée à l'abricot aux copeaux de chocolat
Croustillants aux abricots et aux pistaches
Gâteau renversé aux abricots
Muffins aux abricots et épices
Tarte aux abricots
Fondue de fruits au chocolat