Recherche alphabétique
+

Crumble aux kiwis

Pour 6 personnes

Difficulté

Préparation '

Cuisson '

Ingrédients

6 à 8 kiwis 2 cuillerées à soupe de raisins secs 1 petit verre de rhum 2 cuillerées à soupe de marmelade d'oranges 2 cuillerées à soupe d'amandes effilées 150 g de farine 125 g d'amandes en poudre 125 g de cassonade + 2 cuillerées à soupe 125 g de beurre mou + 20 g pour le moule

. 6 à 8 kiwis
. 2 cuillerées à soupe de raisins secs
. 1 petit verre de rhum
. 2 cuillerées à soupe de marmelade d'oranges
. 2 cuillerées à soupe d'amandes effilées
. 150 g de farine
. 125 g d'amandes en poudre
. 125 g de cassonade + 2 cuillerées à soupe
. 125 g de beurre mou + 20 g pour le moule

Préparation

- Préchauffez le four (thermostat 7 - 210°C).
- Beurrez un plat allant au four (à pie ou à gratin) avec 20 g de beurre et le saupoudrer de 2 cuillerées à soupe de cassonade.
- Mettez les raisins secs dans un bol avec le rhum. Ajoutez la marmelade d'oranges et délayez.
- Incorporez les amandes effilées.
- Pelez les kiwis, les couper en dés, puis les éparpiller dans le plat.
- Versez le mélange raisins-marmelade d'oranges-amandes par-dessus.
- Préparez la pâte : dans un saladier, travailler rapidement la farine, les amandes en poudre, la cassonade et le beurre mou divisé en noisettes, de manière à former un sable grossier, un peu comme des miettes.
- Répartissez cette pâte sur les kiwis.
- Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire 30 minutes. Si le dessus colore trop vite, baissez le thermostat à 6-7 (190°C) à mi-cuisson.

Servez brûlant au sortir du four en accompagnant de glace à la vanille ou de crème fleurette, ou bien tiède, ou même froid.

Cette recette vous est proposée par le CEDUS
Crédit photo : F.O.D/CEDUS

Alliances mets et vins

Deux façons d’aborder cette alliance : un effervescent est toujours le bienvenu à la fin d’un repas. Dans ce cas, pour donner un air de fête, servez un effervescent rosé fruité. Autrement choisissez un vin blanc moelleux au palais souple et fondu, montrant une pointe de fraîcheur. La sucrosité florale tapisse le palais . Le kiwi s’y sentira à l’aise tout en renforcant l’acidité du vin qui lui renverra des bouffées fruitées et florales. Belle explosion en bouche. Le côté « patisserie moelleux» du dessert apportera au palais des saveurs beurrée et sucrée. Tout un programme ! Allez chercher votre vin dans le Jurançon ou restez classique en servant un vin moelleux du Sud-Ouest. Autrement allez chercher des Muscats dans le Sud de la France. Votre dessert aura une troisième dimension : le muscaté !