Accueil > Recettes > Desserts et boulangerie > Tartes sucrées > Croustade languedocienne
Recherche alphabétique
+

Croustade languedocienne

Pour6 personnes

Difficulté

Préparation'

Cuisson'

Ingrédients

250 g de farine tamisée1 jaune d'œuf25 + 175 g de beurre1 pincée de sel125 g d'amandes125 g de cassonade1/2 zeste de citroneau de fleurs d'oranger

. 250 g de farine tamisée
. 1 jaune d'œuf
. 25 + 175 g de beurre
. 1 pincée de sel
. 125 g d'amandes
. 125 g de cassonade
. 1/2 zeste de citron
. eau de fleurs d'oranger

Préparation

- Dans un saladier, faire une fontaine avec la farine.
- Au milieu, mettre le sel, le jaune d'œuf, 25 g de beurre manié.
- Détremper avec de l'eau fraîche.
- Mettre en boule le pâton et laisser reposer 1/4 d'heure.
- Pétrir 175 g de beurre, incorporer le beurre dans la détrempe à la façon d'un feuilletage.
- Donner 2 tours, laisser reposer.
- Donner 2 autres tours, laisser reposer à nouveau.
- Terminer par un cinquième et dernier tour. Laisser reposer 10 minutes.
- Diviser le pâton en deux parties inégales.
- Abaisser- les en un rond de 4 mm d'épaisseur.
- Garnir la plus grande abaisse avec la préparation suivante : amandes broyées avec la cassonade, 1/2 zeste de citron haché, et l'eau de fleur d'oranger.
- Mélanger le tout.
- Disposer la garniture sur la plus grande des abaisses, à deux doigts du bord.
- Tailler la seconde abaisse aux dimensions du fond.
- Utiliser les débris de la pâte pour en faire une bande de 2 cm de largeur, poser-la sur le fond de la croustade.
- Mouiller cette bande ainsi que les bords du fond.
- Souder le couvercle de la pâte sur le fond en pinçant avec les doigts.
- Rissoler les bords. Dorer le dessus de la croustade.  
- Enfourner à 180°C durant 20 minutes.

Bien dorée, la croustade se sert froide.

Alliances mets et vins

Servie au goûter, un café bien noir sera le compagnon idéal : ses notes amères atténuent les saveurs sucrées de la tarte et accentuent les saveurs fruitées des agrumes et de l’amande. Servie au dessert, servez un vin blanc moelleux au palais souple et fondu, montrant une pointe de fraîcheur. La sucrosité florale tapisse le palais. L’acidité du vin lui renvoie des bouffées fruitées et florales. Belle explosion en bouche. Si vous jouez la carte de la région, servez frais un vin de liqueur d’oranges ou une eau-de-vie de fruits. Bien-être assuré !