Une ambiance provençale à la maison

 

Bon à savoir... - Quelques idées d'harmonie
 

On l'apprécie autant en hiver au coin du feu, qu'en été au jardin ou sur sa terrasse. Il convient aussi bien à un dîner amical en petit comité, qu'à un grand buffet autour duquel se pressent le ban et l'arrière-ban de ses relations.
Adaptable en de multiples circonstances, l'Aïoli provençal, est une formule idéale pour recevoir bien et sans façons, dans une ambiance de fête.



Voir aussi : Des menus

 

Bon à savoir

  • Les charmes du Sud...

Qu'est-ce que L'Aïoli ? Une sauce émulsionnée fortement aillée, qui donne son nom et sa personnalité au menu qu'elle accompagne.
Le seul nom d'Aïoli évoque irrésistiblement la Provence... Ce n'est pas pour rien. Il est inséparable de ses traditions. Le grand Aïoli était le repas traditionnel du vendredi, et en particulier du Vendredi Saint.
Aujourd'hui l'Aïoli est toujours apprécié, pour vivre à l'heure du Sud, quand on y est, ou en recréer le charme où que l'on soit.
On l'aime à la campagne, au bord de la mer, au jardin, pour accueillir beaucoup d'amis, autour d'un buffet "démultiplié" en plusieurs dessertes, légumes d'un côté, poissons de l'autre, viandes et salades encore ailleurs. On répartit les récipients de sauce sur chaque desserte, et surtout on prévoit des rafraîchissoirs (isothermes, ou avec des glaçons), car tout comme sa cousine la mayonnaise,il supporte très mal la chaleur et l'exposition au grand soleil.
On l'aime en hiver, en ville, quand tout est gris et froid. Il illumine la table de ses couleurs.
On aime la liberté qu'il autorise de se servir à sa guise, selon son goût et son appétit. L'une picorera quelques légumes verts à peine agrémentés d'une lichette de sauce, l'autre voudra goûter à tout, et profiter sans limites...Quitte à se mettre au régime le lendemain.

  • Couleurs d'ambiance...

On aime surtout qu'au plaisir gourmand s'ajoute toujours le plaisir des yeux.
L'Aïoli n'est pas un plat de salon. C'était jadis un plat paysan, c'est aussi un plat de bord de mer, de ceux que l'on déguste à la terrasse du cabanon "ave l'assent". Dans les deux cas, on l'imagine mal, servi dans une vaisselle d'apparat. Il n'en a nul besoin d'ailleurs.
Ses couleurs naturelles suffisent, toute la gamme des verts des légumes, l'orangé des carottes, la robe des champs des pommes de terre, le jaune des oeufs durs, le rouge des tomates, le blanc des poissons, sans oublier le jaune doré de la sauce ! Ce qui n'empêche pas bien au contraire, d'accorder tous ses soins à sa mise en valeur, sur une table joliment dressée, en fonction de la saison, de l'environnement citadin ou campagnard, du style de l'intérieur et de l'ameublement, classique, romantique, moderne, design, ou rococo, simple ou sophistiqué. Du point de vue des couleurs, en hiver ou à la campagne, le décor sera plutôt à base de tons d'ocre, marron, vert ou rouge très foncé, faisant la part belle aux faïences, aux bois aux vanneries. En été, ou en bord de mer, on préfèrera les couleurs de la Méditerranée, les bleus, relevés de blanc, ou les tons vifs, orange, jaune soleil, vert salade, rouge tomate...



 

 


 

 

 

 

 

Quelques idées d'harmonie...

...Provençales

* Au gout d'aujourd'hui
Nappe en tissu provençal, à petits motifs multiples. Vaisselle unie, sans motifs, blanche, écrue, ou correspondant à la couleur dominante (jaune, rouge ou bleu intense). Accessoires et mortier en bois d'olivier clair. Couverts à manche blanc ou en bois clair.
* Au charme d'hier :
Nappe en toile jaune clair Vaisselle en faïence de Moustiers (ou imitation), généralement à dominante bleue ou bleu et jaune. Accessoires (dessous de plat, couverts de service, et mortier (pour l'Aïoli) en bois d'olivier clair.

...Rustiques

* Sur une table de ferme en bois sombre :
Sets de table tons sur tons ou rouge foncé. Vaisselle en faïence fleurie à dominante rouge-rose. Pour l'Aïoli, un saladier assorti, ou uni rouge, un mortier en marbre ou en bois sombre.
* Ou, sur la même table :
Nappe unie ou à motifs fondus, à base rouge foncé. Vaisselle en grosse faïence unie ocre. Pour la sauce, un mortier en bois.

...Modernes

* En ville, en toutes saisons :
Nappe châtaigne, ou beige clair, vaisselle vert pâle et accessoires de table (dessous de plat, couverts à salade...) et mortier en bois clair (frêne, olivier...).
* Sur une terrasse en été :
Nappe orange vif, vaisselle bleu-marine, couverts à manches bleus ou blancs. L'Aïoli est servi dans des coupelles bleues ou transparentes, ou dans un mortier en marbre blanc.

...Design

* Dans un univers aux lignes épurées :
Nappe en lin beige, marron glacé, ou écrue. Vaisselle aux formes strictes, en duo de couleurs, rouge foncé et vert sombre, sur des sets contrastants. L'Aïoli est servi dans un saladier assorti, ou dans un mortier moderne, en inox poli. Couverts en acier poli ou avec manches assortis.

...Classiques

* Avec un mobilier de style :
Sur une table ronde ou ovale, nappe en toile fine unie ou brodée ton sur ton. Vaisselle de porcelaine blanche, simple, à filet bordeaux ou vert foncé, ou fleurie à petits motifs.
Aïoli dans un mortier en marbre ou une jatte de porcelaine.
* En version campagnarde d'extérieur :
Nappe claire au décor discret (rayures, fleurs, broderies...) ton sur ton ou pastel. Vaisselle, qui tient la vedette, en faïence vernissée unie, vert foncé ou rouge foncé, à décor sculpté.
Les légumes et les œufs durs sont présentés dans un compotier sur pied et la sauce dans un saladier assorti.

...Bord de mer

* Pour un déjeuner d'été :
Nappe blanche ou bleu pâle. Vaisselle et accessoires transparents, qui mettent en valeur les couleurs des aliments (tomates, carottes...). L'Aïoli est offert soit dans une jatte transparente, soit dans un mortier blanc (marbre ou fonte émaillée)
* Sur un buffet de plein air :
Nappe (ou tissus tendus) bleu intense. Vaisselle et accessoires dans toutes les nuances de bleu, du marine au turquoise. L'Aïoli est servi dans des coupelles en verre bleu, sur glace.

 

 

On se donne du mal pour composer une jolie table, un décor harmonieux...Le plaisir des yeux nous récompense. Souvenons nous que Colette, grande écrivaine et grande gourmande disait qu'une table dressée « mérite presqu'autant de considération qu'un bon tableau » !

 


La montagne Sainte-Victoire vue du Tholonet (Bouches du Rhône)

Sommaire : Bon à savoir - Quelques idées d'harmonie... -

 

POUR EN SAVOIR PLUS : DES MENUS... AUTOUR D'UN PLAT... AÏOLI PROVENCAL