Recherche alphabétique
+

Rigotte de Condrieu

Définition :

La Rigotte de Condrieu est fabriquée avec du lait cru entier de chèvre et selon un mode de fabrication à caillage lactique.
La zone de collecte AOP est située en majeure partie sur le Parc Naturel Régional du Pilat en région Rhône-Alpes.
Le nom de "Rigotte de Condrieu" est attribué seulement à partir de huit jours après le démoulage.
De forme cylindrique de 3 cm de haut et de 6 cm de diamètre, la rigotte de Condrieu offre une texture fondante. Son poids minimum est de 30 g et contient environ 45 % de matière grasse.

Origine :

La Rigotte de Condrieu est fabriquée sur les pentes du massif du Pilat, depuis le 19è siècle.
Rigotte de Condrieu tire son nom de l'association de Rigotte venant du terme «rigol» ou «rigot» désignant les petits ruisseaux du Pilat qui dévalaient vers les vallées et de Condrieu, principal marché de commercialisation à l'époque.
Le village de Condrieu était alors un centre commercial très actif et aussi un lieu de recrutement pour tous les Mariniers du Rhône, il existe donc une tradition de commercialisation ancienne..

Fabrication :

Le lait collecté est transformé chaque jour selon un savoir-faire traditionnel et des règles d'hygiène strictes pour conserver toutes les spécificités du lait cru de chèvre et fabriquer une Rigotte de Condrieu unique.
Après une dizaine de jours d'affinage, la rigotte de Condrieu offre une jolie croûte ivoire et une pâte tendre et fondante qui développe des arômes délicats de noisette.

Etiquetage - conservation :

Le fromage est le seul aliment dont le taux de matière grasse est indiqué par rapport à la matière sèche, et non par rapport au poids total. Les fromages contenant tous de l'eau, le taux de matière grasse « réel » est donc systématiquement plus faible que celui qui figure sur l'emballage, ce qui ramène, par exemple, à 20,7% la teneur en MG d'un camembert étiqueté à 45%.

La date limite s'exprime par la mention « à consommer de préférence avant le ». Au delà de cette date, le fromage peut être consommé quelques jours, à condition d'avoir été conservé dans de bonnes conditions.

Dégustation :

A l'oeil : Croûte irrégulière ivoire
Au toucher : pâte tendre et fondante
Au goût :
arômes délicats de noisette.

Consommation :

La Rigotte s'apprécie selon les goûts à différents degrés de maturité : frais, mi-sec, sec ou affiné lorsque son bleuté révèle son caractère.
La délicatesse de son goût lui ouvre les portes de la gastronomie.
Les spécialistes la dégustent seule avec un grand cru.
Les gourmets la savourent cuisinée dans un bon plat.
Elle est aussi délicieuse servie tiède avec une salade et s'accompagne parfaitement avec un vin de Condrieu, un St-Joseph ou un Côte-Rôtie selon la durée de son affinage.