Recherche alphabétique
+

Nèfles

Définition :

La nèfle est le fruit du néflier de la famille des Rosacées.
La nèfle est un petit fruit charnu contenant cinq noyaux, en forme de toupie surmontée de cinq « dents ».
L'épiderme du fruit passe d'une couleur cuivrée à une couleur brune à maturité.

 

 

Histoire :

Originaire de Chine, le néflier est cultivé depuis l'an 1000 av. J.-C.
Il est ramené en Europe par les Romains et ses fruits sont utilisés dans l'alimentation humaine au début de notre ère, en Grèce, dans la Rome antique et cité par Théophraste au IVe siècle av. J.-C.
Il figure sur les fresques murales de Pompéi.
Le néflier figure parmi les espèces recommandées par Charlemagne dans le
«  Capitulaire De Villis » devant être plantées dans les vergers des Jardins Impériaux.
Cet arbre est très considéré au Moyen-âge.
Jusqu'au XVIIe siècle, on le trouve régulièrement sur les marchés.
Avec l'apogée des fruits au XIXe siècle, le néflier tombe peu à peu dans l'oubli.
Il en existe pourtant d'assez nombreuses variétés.

Consommation :

Récoltée en Octobre, la nèfle se consomme blette, à la chair molle et marron.
Au goût très singulier, avec une saveur acide, sucrée et vineuse, la nèfle se prépare en compotes et confitures.

 

A ne pas confondre !
La nèfle du Japon, fruit à la peau duveteuse jaune pâle ou orangée est présente sur les étals au printemps.
Sa chair blanche, jaune ou orangée est fondante selon les variétés.
Cette nèfle se mange nature, en salades de fruits ou en compotes, gelées, sirops et liqueurs.