Recherche alphabétique
+

Rhubarbe

Définition

La rhubarbe est une plante potagère de la famille des Polygonacées.
Les parties comestibles de ce légume consommé comme fruit sont les tiges épaisses et craquantes.

A l'achat

La récolte des feuilles de rhubarbe s'étale du mois de mai à septembre, principalement en Bretagne, en Champagne-Ardenne, en Lorraine, en Picardie et Rhône-Alpes.
La rhubarbe est commercialisée sans ses feuilles car elles sont toxiques.
La rhubarbe fraîche se reconnait par ses tiges (pétioles) bien fermes, denses et cassantes, rouge à rosé, nuancées de vert.

Conservation

Les tiges de rhubarbe se conservent 2 à 3 jours au réfrigérateur.

Consommation

Très acide, la rhubarbe est souvent additionnée de sucre à la cuisson.
« Fruit » emblématique du printemps, elle est principalement consommée cuite.
Elle s'accommode dans des desserts comme des tartes, des crumbles ou des sorbets.
La rhubarbe sert à préparer les confitures, les marmelades et les chutneys où elle se marie bien avec le citron, le gingembre.
Le mélange fraise - pomme - rhubarbe est délicieux !
Juste poêlée, poivrée et agrémentée d'une noisette de beurre, la rhubarbe accompagne des viandes blanches, des volailles ou des poissons.
Un nectar ou un perlé de rhubarbe se boit bien frais en été.

Histoire

Originaire du nord de l'Asie, elle est connue comme plante médicinale en Chine depuis très longtemps.
La consommation de rhubarbe en Europe est récente puisqu'elle débute seulement au XVIIIe siècle en Angleterre.
Importée par les jardiniers anglais, la rhubarbe fait son apparition en France au tout début du XIXe siècle.